Tag: consommation

Lorsque j’avais à peine 17 ans, il y a donc 8 ans de ça, j’ai eu deux professeurs d’économies et d’histoire qui nous ont parlé du commerce équitable, une des deux, certainement même les deux nous ont dit ce jour là qu’elles allaient nous parler d’un « commerce qui pourrait bien changer le monde »…
8 ans après ces paroles résonnent encore au creux de mes oreilles, et bien que le commerce équitable n’ait pas encore changé le monde, le mien quant à lui en est bouleversé.

Mon rêve d’alors : simple, basique mais un peu irréaliste : rencontrer des petits producteurs.

Et c’est donc dans ma dernière année d’études, que l’Ecole de Management Strasbourg dépendante de la première université de France, donne chaque année la possibilité à tous ses étudiants d’effectuer une année à l’étranger. Les partenariats étant multiples et ouverts, j’ai orienté mes recherches vers le Pérou, pour une seule et bonne raison : de là je pourrai visiter des coopératives de commerce équitable.

C’est dans cette optique, que début 2011 j’ai sollicité l’entreprise Alter Eco pour qu’elle me mette en relation avec des coopératives péruviennes.
Lorsqu’ils m’ont répondu favorablement je ne le croyais pas, je ne l’ai pas réalisé non plus jusqu’à ma première rencontre avec des producteurs…
C’est aussi grâce au site internet ekitinfo.org, géré en association que j’ai pu organiser mon déplacement et l’achat de matériel. Vous pourrez très bientôt y trouver d’autres articles sur mes rencontres avec des coopératives (artisanats, café et bientôt cacao et laine d’alpaca).


En route pour : Central de Cooperativas Agrarias Cafetaleras – Cocla – Partenaire d’Alter Eco depuis 2004

« Cocla », entité emblématique du commerce équitable allait être mon prochain arrêt. D’abord à Lima, où j’ai pu Lire la suite →

Il ne fait aucun doute que l’individualisme et la quête du profit personnel sont à la source de bien des maux dans nos sociétés contemporaines. Les dirigeants autocrates en font aujourd’hui l’amère expérience : nul système basé sur l’égoïsme et la concentration des pouvoirs ne peut prétendre œuvrer au bien-être de sa population. Pire encore, l’individualisme conduit au refus de considérer l’autre comme un partenaire, mais plutôt comme un concurrent qui prendra notre place si nous n’y prêtons garde. Le culte du « lui ou moi ». 

Pourtant, la solidarité et la coopération sont les clés d’une société saine et les conditions sine qua none d’un développement soutenable. Partant de ce postulat (oui !), à nous tous d’avoir l’intelligence de construire un modèle alternatif et positif, qu’il s’agisse de notre façon de consommer ou plus essentiellement encore, de notre relation à l’Autre. Cette intelligence, ce n’est pas celle des bancs d’école, c’est, pour citer Christian Bobin, « la force, solitaire, d’extraire du chaos de sa propre vie, la poignée de lumière suffisante pour éclairer un peu plus loin que soi, vers l’autre là-bas, comme nous égaré dans le noir ».

Le changement passera par chacun d’entre nous, individuellement, au profit du collectif

Lancée ce samedi 12 novembre, la Semaine de la Solidarité Internationale a lieu chaque année depuis 1998 durant la 3ème semaine de novembre. Nous célébrons ainsi sa 14ème édition cette année. Partout en France, ONG, associations, entreprises, collectivités, s’engagent dans la sensibilisation du public et la promotion d’initiatives visant à établir des relations plus justes entre le Nord et le Sud. Le Commerce Equitable en est un exemple concret et efficace. Il est une petite partie de ce grand tout, visant à apporter une réponse durable aux enjeux actuels et dont les composantes essentielles sont la solidarité et le partage équitable.

Novembre, c’est aussi le Mois de l’Economie Sociale et Solidaire. A cette occasion, fidèle à son engagement de participer activement à la sensibilisation du public, Alter Eco est partenaire d’E-Graine, association d’éducation au développement durable, qui agit « pour faire naître et grandir l’initiative solidaire et responsable ».

La Semaine du Développement Durable a lieu en avril, la Quinzaine du Commerce Equitable en mai, la Semaine de la Solidarité Internationale et le Mois de l’Economie Sociale et Solidaire en novembre. Autant d’événements qui donnent à voir la société différemment… ce qui ne doit évidemment pas nous empêcher, tout au long de l’année, de soutenir les initiatives solidaires et de faire le choix d’une consommation responsable.

 

Du 20 au 24 octobre se tiendra à Paris – Porte de Versailles la 17ème édition du Salon du Chocolat !

Tout comme l’année dernière, Alter Eco est partenaire de l’événement. Venez  à notre rencontre sur le stand (A15) où vous aurez droit à une dégustation de nos chocolats bio, équitables, sans lécithine de soja et compensés carbone ! Nos 19 références chocolat (Noir, Lait, Blanc et Praliné) seront disponibles à l’achat à un tarif spécial salon.
La visite sur notre stand vous permettra également d’en savoir plus sur notre activité et notre vision du commerce équitable.

Cette année encore, Alter Eco vous réserve son lot d’animations…

Concours de recettes pâtissières !

Avec le Salon du Chocolat, nous avons sélectionnés 5 blogs culinaires (Les Cuisines de Garance, Blanc Coco, Chez Clem, La Cuisine d’Anne Hélène, L’atelier de Georgiana)  qui concourent pour gagner le droit de faire une démonstration sur l’espace Choco Démo du Salon le lundi 24 octobre devant 250 personnes !

Chacun de ces blogs nous ont proposé leurs propres recettes pâtissières et chocolatées réalisées avec des tablettes de chocolat Alter Eco (Noir Dessert, Noir Doux & Fondant, Lait éclats d’amandes caramélisées, Lait Noisettes entières…).

Nous dévoilerons très prochainement sur notre page Fan Facebook, chacune de ces recettes…

Gagnez un voyage pour deux  au Pérou !

Nous organisons un tirage au sort pour faire partir deux personnes au Pérou à la découverte de la coopérative Acopagro.

Des bulletins de participation seront distribués sur notre stand et à la boutique du Salon du Chocolat. Les bulletins devront être déposés dans l’urne dédiée au jeu-concours sur le stand Alter Eco (A15)

Le ou la gagnante sera tiré(e) au sort sous présence d’un huissier de justice et  partira avec la personne de son choix.