Voici les derniers kilomètres sur les routes tortueuses des flancs de volcans qui dominent le centre de l’île, nous arrivons à la nuit tombée dans la ville de Takengon au bord du lac Tawar.

Nous sommes dans la province d’Aceh, au nord de l’île de Sumatra en Indonésie, connue pour sa nature sauvage qui abrite les derniers orang-outans de la planète, ses volcans, ses îles paradisiaques mais aussi pour le terrible tsunami qui dévasta la province le 26 décembre 2004 notamment la ville côtière de Banda Aceh.

Orang Darat, les Peuples de la Terre

Depuis cette catastrophe humaine et après de nombreuses années de guerre civile, les habitants de l’île vivent en paix. La population est dispersée en petits groupes qui se désignent sous le nom d’Orang Darat, c’est-à-dire “peuples de la terre”, chasseurs-cueilleurs, nomades, semi-nomades, sédentaires…

Nous sommes venus rencontrer pour la première fois les petits producteurs de café de la coopérative Tunas Indah avec lesquels nous voulons travailler pour la création d’un café d’Indonésie.

Bourgeon merveilleux, le café « Gayo »

La coopérative vient d’être créée, elle est sur les terres du peuple Gayo. Grande région volcanique en activité, préservée de toute forme de tourisme et  recouverte de forêt tropicale. Son nom « Tunas Indah » signifie « Bourgeon merveilleux ». Fiers de leur culture et de leurs ancêtres, les Gayo cultivent le café sur les sols volcaniques de leur territoire.

Les producteurs de la coopérative Tunas Indah produisent du café bio et équitable. Ils ont encore très peu de débouchés de vente et sont en pleine structuration. Ils sont fiers et heureux de nous faire partager leur travail qu’ils souhaitent respectueux de la nature, et épanouissant pour chacun d’entre eux. Ils nous expliquent que leur rêve est de produire un café de grande qualité leur permettant d’inscrire leurs enfants à l’école pour qu’ils se construisent un bel avenir.

« Tout est lié »

Après une semaine passée à leur côté, le message qu’ils nous transmettent peux se résumer en trois mots : tout est lié.

Le sort des  derniers grands singes, les orangs-outans, avec la déforestation sur l’île. La déforestation avec la demande en huile de palme pour l’industrie agro-alimentaire. La culture intensive de la palme pouvant être remplacée par des cultures bio, respectueuses de la nature et de l’Homme. Ces cultures bio peuvent être du café, permettant à leurs producteurs de vivre décemment de leur travail.

Voilà le but de notre rencontre avec nos amis producteurs de cafés de la coopérative Tunas Indah, vous proposer un café bio équitable des montagnes Gayo à travers un partenariat qui s’inscrit dans ce cercle vertueux qui préservera la nature tout en grandissant l’Homme.

Partez a leur rencontre avec cette vidéo…

8 Commentaires pour ce billet

  • Salut Pierrot,

    Bravo pour ton film!!! Content de pouvoir valoriser des crus de café d’Asie. On ne parle souvent que des arabicas d’Amérique Centrale et Amérique du Sud mais les cafés d’Aceh sont magnifiques.

    Nico

  • Ils sont exceptionnels!
    Avec environ 7% du volume de café mondial, l’Indonésie est un des principaux producteurs.
    90% des volumes exportés sont du robusta. Seules quelques régions d’altitude de Sumatra produisent de l’Arabica. Les plus connus sont le Mandelhing (province Sumatra Nord) et le Gayo/Takengon (province d’Aceh).
    Ca café est rare, alors pour son goût et pour les producteurs que vous voyez sur la vidéo, goûtez le, FON-CEZ!!!

  • sympa la vidéo c’est bien tourné et monté
    ca a du être cool aussi de se prendre pour tarzan en sautant de liane en liane :)

  • C’est vrai Vince, dur dur les lianes ;) Jhon que tu vois sur la vidéo était lui trés à l’aise!
    Nous étions en trek de qqs jours dans la forêt du Gunung Leuser dans l’espoir de croiser le chemin d’orang-outans. Nous en avons vus 2 ou 3 tu peux les voir sur la vidéo.
    L’espece ne résiste plus aux activités de l’homme. C’est un drame qui devrait être une priorité pour l’état Indonésien…
    Ci-dessous tu trouvera un lien trés interessant vers le WWF qui explique bien l’urgence de la situation:
    http://wwf.panda.org/what_we_do/endangered_species/great_apes/orangutans/sumatran_orangutan/

  • Pierre, une petite question, je me suis pas mal intéressé à WWF, tout le monde peut les aider à sa manière, en fonction de ses moyens (adoption, dons, achats de produits wwf…etc)
    Ma question est: Alter Eco a t-il un partenariat avec WWF?
    J’ai regardé les partenaires et amis sur le site web et ils n’y apparaissent pas sauf erreur de ma part.

  • Et ce café est très bon au fait!!!

  • Bonjour Valentin, pour répondre à votre question, il nous arrive de soutenir nos amis de WWF lors de leurs événements notamment à travers des dons de produits. Entre acteurs du Développement Durable, nous nous devons d’être solidaire ! :)

  • Ok, merci pour l’info Will! Il faut se serrer les coudes comme tu dis, nous sommes encore trop peu à nous battre pour cette cause, cette mission.
    Et puis j’aime beaucoup WWF…le charme du Panda certainement^^

Laisser un commentaire