c

Le 28 avril dernier, l’émission Envoyé Spécial sur France 2 diffusait un reportage de Jérémie Drieu et Johann Nertomb, partis à la découverte des plantations de cacao en Afrique de l’Ouest et particulièrement en côte d’Ivoire.
Leur objectif :  faire le point sur les conditions de travail des salariés de ces plantations où s’approvisionnent la plupart des multinationales du cacao, tâchant de faire la lumière en particulier sur le travail des enfants.

Un enquête complète sur le terrain mais aussi auprès d’ONG et des multinationales en question. Nous avons rencontré Jérémie Drieu sur le Salon du Chocolat en octobre 2010 à Paris alors qu’il préparait son reportage. Bien peu d’acteurs du chocolat ont accepté d’échanger avec lui. Ne se contenant pas de dénoncer les pratiques peu éthiques de ces multinationales, il évoque aussi l’alternative que représente le commerce équitable. Alter Eco y est identifié (minute 25) par une ONG Suisse comme le « seul chocolat trouvant grâce à ses yeux ».

Au-delà de la fierté que nous avons d’être mis en avant comme exemple vertueux, cela montre avant tout que les acteurs engagés du commerce équitable contribuent, même modestement au changement nécessaire dans un monde qui marche clairement sur la tête.

Voir le passage où est mentionné Alter Eco !

Voir le reportage en entier !

3 Commentaires pour ce billet

  • Bravo à vous, qualité des produits + exemplarité dans la démarche + caution de cette ong suisse, que du bon !

  • Bonjour, c’était un reportage fort intéressant et assez objectif. Même si j’aurai apprécié qu’il parle plus du cacao équitable… et issu de l’agriculture biologique.

    Par ailleurs, concernant Alter Eco l’une des choses que j’apprécie dans votre démarche c’est la mise en avant des producteurs avec lesquels vous travaillez.

  • Comme pour le précédent commentaire, j’aime énormément la phylosophie de cette marque.
    Bien que je ne connaisse pas très bien celle-ci, je m’y suis intéréssée car je suis une adepte du BIO et du commerce équittable. J’ai voulu voir un peu les produit proposés sur ce site qui, je le suppose sont les mêmes en magasin, et à ma grande tristesse, j’ai constaté que comme bien d’autres marques BIO, il y a souvent usage d’une matière grasse particulièrement nocive, et pour la planète, et pour la santé: l’huile de palme. J’ai laissé ce message car je suis fatiguée de toujours avoir cette mauvaise surprise quand je regarde la composition des produits qui au premier abord me plaisent.
    S’il vous plait, songez-y!

Laisser un commentaire