Archive for janvier, 2011

br

Rare est le fait de vivre des expériences inoubliables comme celle vécue par mon oncle et moi-même il y a quelques semaines à peine.
J’ai eu la chance de constater que, malgré l’image que je me faisais de notre monde, blessé en grande partie par l’économie mondiale actuelle, il existe tout de même une solidarité entre ses habitants.

Avant de faire un résumé de notre périple, je souhaite remercier la marque Alter Eco, non seulement pour m’avoir permis de découvrir la Thaïlande, mais également pour tout ce qu’ils font pour ces populations, car, même si cela n’est qu’un « grain de riz » pour la planète, en fait (et je m’en suis rendu compte récemment), cela représente beaucoup plus.

Le voyage que nous avons effectué était divisé en deux parties distinctes: Lire la suite →

<br>
Nous vous présentions dans un post précédent quelques approches dogmatiques auxquelles nous sommes très souvent confrontés au quotidien et les réponses que nous y apportons.  Ci-dessous, la suite et fin des principales approches dogmatiques :
<br>
“ La biodiversité est au service de l’homme et à notre disposition ”
<br>
La biodiversité n’est pas le tribut de l’homme et encore moins à son service direct ; il est même de notre devoir de protéger la biodiversité pour notre génération et les générations futures.
<br>
“ L’accumulation des richesses conduit au bonheur ”
<br
La constatation pragmatique de rencontrer sur le terrain des producteurs heureux, équilibrés, reliés à leur terre et leurs communautés doit nous amener à réfléchir et à apporter des solutions sur la dimension sociale de l’agriculture.
<br>
“ Les oppositions permettent d’avancer via la confrontation ”
<br>
Les solutions proposées doivent permettre de réunir via une démarche intégrale plutôt Lire la suite →

Nos sociétés « modernes » sont confrontées à un tournant majeur et les choix actuellement pris sont clés, sinon cruciaux, pour assurer la pérennité de notre société et celle des générations futures.

Une partie des problèmes réside dans notre consommation avec une lutte constante pour des prix bas, système cristallisé dans nos choix de production agricole et notre consommation de biens alimentaires. Il devient dès lors primordial de proposer un modèle d’agriculture pérenne respectueux de l’environnement et de l’ensemble des intervenants notamment des agriculteurs et des consommateurs finaux.

Un nouveau modèle qui doit également s’appuyer sur des valeurs alternatives, à celui dominant proposé actuellement, avec des solutions concrètes à un système en fin de cycle qui s’est construit pendant les 30 Glorieuses sur la production intensive et la rentabilité comme uniques critères. Si les solutions trouvées à cette époque nous ont portés, elles connaissent actuellement leurs limites. Le monde a changé et il faut adapter nos solutions.

Les solutions proposées doivent également reposer sur des valeurs « alternatives » aux approches actuelles trop souvent Lire la suite →