Shanghai

Je reviens d’un premier voyage en Chine où j’ai pu visité de nombreuses villes chinoises. Je dois admettre que j’ai vraiment été très surpris de ce que j’ai pu voir dans les villes…

Ce qui m’a surpris ce n’est pas la Grande Muraille, ni la Cité Interdite, ni le nombre d’habitants à Shanghai (18 Millions), ni l’Exposition Universelle, ni même encore les trous percés dans un arbre par les doigts des moines de Shaolin (cf. diaporama) !
Non, en fait, j’ai été très étonné de voir des poubelles recyclés, de voir le nombre impressionnant de scooter électriques qui ont plus d’une fois faillit me percuter (car très silencieux) ou bien encore de voir des panneaux solaires sur les toits d’habitations (notamment pour se fournir en eau chaude).

Notre vision de la Chine :

En effet, après tous ce que j’avais entendu dans les médias, mon avis sur la Chine n’était pas forcément très élogieux. Je m’attendais à voir pleins de chinois racler leur gorge et cracher dans les rues, un non-respect de l’environnement (les rues sont au final assez propres), ou bien encore de constater d’énormes contrastes au sein des populations. Au contraire, j’ai vu une classe moyenne émergente qui arboraient les rues commerçantes qui s’habillent à l’américaine, qui aime aller au cinéma et qui fréquente les Mc Donald’s/KFC…

La Chine se mettrait-elle sérieusement au Bio ?

Il m’a été intéressant de constater qu’au niveau de cette classe moyenne, on observe des familles consommer bio malgré que le prix de ces aliments soit trois à cinq fois plus cher que les produits « conventionnels ». Il y’a en fait plusieurs raisons à cet engouement au bio.
En 2004, un scandale avait éclaté après la mort de 13 nourrissons nourris avec du lait en poudre factice sans aucun nutriment. Quelques années plus tard, en 2008, le scandale du lait frelaté où 4 nourrissons sont morts et des milliers de bébés souffrants en raison de la présence de mélamine (composant qu’on trouve dans la colle…) dans les laits en poudre a provoqué l’indignation dans tout le pays. Les chinois se sont alors rués vers les marques de lait étrangères, même si elles sont plus chères et ont privilégié à terme les produits issus de l’agriculture biologique.
Une autre raison qui pourrait expliquer l’augmentation du chiffre d’affaire des produits bio en Chine serait la politique de l’enfant unique. Du fait que les chinois n’ont droit qu’à un enfant, les parents sont bien souvent très protecteurs et offrent la meilleure des nourritures à leur « enfant roi ». De plus, il est dans la culture chinoise de manger des aliments sains qui selon leurs dires bénéficient à la bonne circulation de l’énergie vitale (le Chi) et rétablissent plus aisément l’équilibre Yin/Yang du corps au lieu de l’intoxiquer.

Conscient de ce désir de consommer bio, le gouvernement chinois a encourager la mise en place en 2005 d’un premier standard national pour les produits biologiques. Aujourd’hui les labels bio chinois sont conformes aux critères internationaux. La Chine est désormais le deuxième pays producteur de produits certifiés bio après l’Australie et elle est le premier en termes de surface cultivé. Son développement a été fulgurant puisqu’elle est passée entre 2000 et 2006, du 45ème rang au 2ème rang !

Il semblerait que le marché du bio en Chine est en passe de ne plus être qu’un marché de niche. En effet, selon un sondage Greenpeace, 68% des pékinois auraient déjà acheté un produit bio.
En tout cas, à en croire un texte diffusé en septembre 2008 sur l’Internet chinois, les hauts fonctionnaires ne consommeraient déjà que des produits bio !…

Voir le diaporama de mon voyage en Chine.

13 Commentaires pour ce billet

  • Merci Olivier pour ta réaction. Tu as entièrement raison de t’enflammer. J’aurais dû être plus précis. J’aurais du mettre l’accent sur le fait que tout ce que j’avais vu n’étaient qu’en VILLE. En effet, ce que j’ai écris dans mon article n’est que le ressenti de mon voyage dans les GRANDES VILLES chinoise. J’ai n’ai jamais été dans les campagnes ! Et lors de mes déplacements d’une ville à l’autre, j’ai pu comme toi constater que les rivières étaient fortement pollués et ne parlons pas des usines de charbon et nucléaires que j’ai pu croisé. Mais il est tout de même intéressant de voir que la Chine fait des progrès dans le Développement Durable. En même temps, elle n’a pas trop le choix comme je l’ai dit dans un commentaire précédent: “Un tel engouement pour le développement durable s’explique très facilement. En effet, l’augmentation de la consommation en Chine entraine une forte pollution et de faibles rendements. Et près d’un tiers du territoire chinois est désormais pollué par les pluies acides !”

  • merci pour les photos elles sont superbes

    c’est un point de vue intéressant sur la chine, il faudra regarder ce que ca vas donner plus tard…

  • Bonjour,
    Adepte du commerce équitable. Par ailleurs j’aime beaucoup la Chine.
    J’aimerais savoir s’il y aurait des organismes certifiés et certifiant l’authenticité des produits bio, et s’il y aurait un contrôle dans le circuit d’un éventuel commerce équitable?

    Je vous saurai gré si vous pouviez me renseigner.

    En vous remerciant
    Bien à vous

    Catherine

Laisser un commentaire