Archive for novembre, 2009

Le concept « Développement Durable » est en train de nous faire croire qu’un léger « relifting » de nos outils industriels (voiture un peu moins polluante, entreprises un peu plus engagées…) pourrait suffire et que ce développement durable sera la nouvelle croissance économique de nos pays. On est loin de l’insurrection des consciences, prônée par Pierre Rabhi, et qui doit déboucher sur des modifications profondes de nos comportements ! Cette vraie croissance sélective, choisir entre ce qui doit croître et ce qui doit décroître, est un véritable changement de paradigme (pour reprendre un mot à la mode) et serait plus un repli durable qu’un développement durable au vu de l’état de notre planète et de l’urgence d’agir. Lire la suite →

On commence à lire partout des articles catastrophiques sur les effets néfastes des OGM notamment en Inde où les suicides de paysans se multiplient face au surendettement (> surendettement pour acheter les graines d’une année sur l’autre et remboursement non possible en cas de mauvaises récoltes ; + les effets collatéraux de ces OGM dans ces mêmes zones : assèchements des nappes phréatiques, appauvrissement et disparition des espèces natives avec un écosystème entièrement déréglé, monoculture au détriment des cultures vivrières…).  Le comble du comble c’est que ces mêmes agriculteurs se suicident avec les pesticides pour lesquels ils se sont endettés. Au-delà de notre compassion évidente pour ces agriculteurs, comment peut-on penser que des produits avec lesquels on peut se suicider ne sont pas néfastes pour l’homme même en petite quantité. Les pesticides sont des dérivés des gaz chimiques de la 2nde guerre mondiale type gaz moutarde censés paralysés le système nerveux humain – appliqués pour le coup à des végétaux ou animaux. Mais revenons à nos OGM.

Lire la suite →

Il y a une idée récurrente dans les conversations actuelles sur le développement durable qui me fait peur et qui sous-tend l’idée suivante : « Il y a trop de monde sur la planète et surtout dans les pays du sud » ou encore « il faut réguler les naissances ». Alors effectivement si le taux de natalité est très fort dans les pays du sud, c’est qu’ils n’ont comme unique richesse que leurs bras pour travailler dans les champs ; la famille nombreuse et les descendants sont également là pour pouvoir prendre en charge les générations antérieures. On constate dans les zones où le niveau de vie moyen augmente que Lire la suite →

Imaginez une ville prônant l’égalité entre les hommes sans distinction de couleurs, de sexe ou de classe sociale. Imaginez une cité universelle, où des hommes et des femmes de tous les pays vivent en paix, dans une parfaite harmonie au-delà de toutes croyances, opinions politiques, nationalisme. Ce n’est plus une utopie, cette ville existe bel et bien de nos jours…

Situé dans le sud de l’Inde, à une dizaine de kilomètres de Pondichéry, Auroville est une ville expérimentale créée par Mirra Alfassa compagne spirituelle du philosophe indien Sri Aurobindo (fondateur du yoga intégral) et surnommée par les habitants d’Auroville « La Mère ».  Construite d’après les plans de l’architecte français Roger Anger, elle a été inaugurée en février 1968 en présence du président de la République Indienne et de représentant venus de 124 pays différents, chacun versant Lire la suite →